Que représente le capital d'une entreprise ?


eau

Le capital social d'une entreprise est l'ensemble des fonds apportés par les actionnaires ou les associés de l'organisation. L'apport proposé par les membres peut être de nature numéraire ou en nature. À la création d'une compagnie, il sera égal aux apports réalisés par ses cofondateurs. Cependant, il est tout à fait possible d'augmenter ou réduire son montant au fil du temps. En bref, le capital d'une entreprise est la valeur totale des apports en argent ou en bien que les actionnaires ont investis en vue d'obtenir les droits sociaux. 

Pour une société anonyme ou SA, le capital minimum est fixé à 37 000 euros. Les autres formes comme société civile, société à responsabilité limitée, société à action simplifiée et société en nom collectif, l'apport minimum n'est pas stipulé par la législation. À noter également qu'un apport en capital sera placé directement dans un compte bloqué lors de la constitution de la société. Il est possible de récupérer le fond une fois que la firme est immatriculée ou quand la création n'a pas eu lieu. Pour obtenir le capital investi dans un compte bloqué, il existe plusieurs possibilités. Il faudra consulter un banquier comme Cyrille Vernes pour obtenir plus de détails sur ce sujet.

La composition du capital social

Les apports en numéraire sont l'équivalent à la somme apportée par les associés pour constituer la caisse de l'organisme. L'argent qu'ils ont versé active des actions ou une part sociale indispensable afin d'avoir un droit de vote ou pour avoir une place parmi l'assemblée. L'apport sous forme de numéraire est différent d'un compte courant d'associé. L'autre forme d'apport est l'apport en nature. Elle concerne les biens en nature proposés par les membres. Il peut s'agir en fait de bien corporel comme machines de production, bien immobilier ou du matériel. Les biens incorporels comme les titres, un fonds de commerce et brevet sont aussi classés dans les apports en nature.

Pourquoi est-il important d'avoir un capital élevé ?

Même si le montant n'est pas explicitement fixé pour les entreprises en dehors d'une SA, la constitution d'un fonds important est indispensable pour plusieurs raisons. D'abord, les établissements bancaires ont du mal à accorder un financement si le capital d'une entreprise est relativement bas. Par ailleurs, une compagnie ne peut pas fonctionner correctement sans la présence d'une épargne conséquente. Afin d'avoir une bonne relation avec les partenaires, il est recommandé que la firme dispose d'un fonds intéressant puisque ce dernier va devenir un signe de garantie.

Se faire aider dans la gestion de capital

Contrairement à un particulier, un compte destiné pour une compagnie est plus complexe. Il faudra donc le confier à un organisme compétent. Vernes & Associés S.A., l'entreprise de Cyrille Vernes est spécialiste de la gestion d'actif, de gestion de fortune ainsi qu'en gestion de patrimoine. L'équipe offre volontiers leur compétence et leur expérience aux entités physiques et morales. De ce fait, le cabinet constitue une bonne solution pour obtenir plus d'informations ou de l'aide concernant le capital d'une entreprise.


 


Les articles

Le capital financier : définition

Le capital financier : définition

Devenu source de polémique suite aux propos des révolutionnaires comme l'intellectuel russe Nikolaï Boukharine, le terme capital financier mérite d'être bien décortiqué pour être bien compris. Pourtant,......

Le capital de l'entreprise : définition

Le capital de l'entreprise : définition

Le capital désigne le patrimoine d'une entreprise. Il est généralement appelé capital social lors de la formation d'une société. La définition du capital de l'entreprise se résume par les apports en nature......